Placeholder Picture
Placeholder Picture

Bienvenue chez DuValin, élevage de Griffons d'Arrêt Poil Dur Korthals

Terminologie de la ligne de dos chez le chien

La terminologie associée au dos, à la ligne de dos et au dessus du dos est souvent mal utilisée dans les Standards, les livres et articles sur les chiens, et dans la conversation en général. La bonne utilisation de ces termes est démontrée à la Figure 7-7. Malheureusement, le Standard du Chihuahua (1990) indique: ligne du "dessus – droite". Il voulait probablement dire: "ligne de dos – droite".

La majorité des Standards exige un dos droit; quelques uns doivent être arqués, d'autres demandent un affaissement. Lorsqu'un Standard dit "dos droit", est-ce qu'il inclut le garrot, les reins et la région au-dessus du pelvis?

Chez la plupart des chiens, il doit y avoir un léger arc formé par le garrot au dessus du niveau de la ligne de dos. Chez le cheval, le garrot est particulièrement évident. La Figure 7-8 montre la ligne de dos d'un cheval de course avec un dos droit, une arche au-dessus du pelvis et une arche au garrot. On dit des chiens qui ont ce type de ligne de dos qu'ils sont ensellés. Les muscles du chien ne sont pas aussi développés et ne produisent pas d'arches aussi prononcées.

Quelques Standards demandent une arche légère au-dessus des reins. Si un chien est développé correctement au garrot, et si le garrot est inclus dans les mots "dos droit", le dos ne peut jamais être absolument droit.

Certaines races demandent un dos droit et des reins arqués. Si les reins font partie du "dos droit", il est impossible d'obtenir un dos droit et un rein arqué.

Dans ces Standards, la façon correcte est d'utiliser le terme "dos droit" en excluant le garrot et les reins, tel que montré à la figure 7-7.

Un chien bien proportionné devrait avoir une ligne de dos comme ceci: (1) cou arqué, (2) du cou aux garrot jusqu'au dos qui forme une courbe, (3) dos droit, (4) reins arqués ou droits (tel que demandé) et (5) la croupe et la queue sortant du niveau, arrondie ou attachée basse, tel que demandé par le Standard de la race étudiée.

Quelques standards demandent un léger affaissement dans le dos. Si le derrière est plus haut que le devant (Bulldog), il doit y avoir une transition à partir du cou jusqu'au dos et vers l'arrière qui devient un affaissement.

Sur la majorité des chiens, un affaissement sur le dos est indésirable mais le garrot et les reins ne doivent pas être mélangés avec le dos. Dans la figure 7-8, le cheval possède une arche au-dessus du pelvis; un dos droit, une montée au garrot et un cou arqué. Un dos droit de ce type chez un chien serait considéré comme une faute.

Chez le cheval, les muscles arrières très développés donnent l'illusion d'un affaissement, spécialement chez les chevaux de trait. L'épine dorsale du cheval à la figure 7-8 est droite, le muscle ne l'est pas. Si un affaissement dans la ligne de dos d'un chien est causé par une épine dorsale affaissée, le chien devrait être sévèrement pénalisé; cependant, si l'affaissement est créé par l'illusion produite à cause des muscles arrières très développés tels que les chiens de traîneaux ou les chiens de course, le chien devrait être hautement félicité.

Traduction libre: Aline Tremblay – 17 avril 2008.

Éleveur de chiens griffon d'arrêt poil du Korthal, Quebec, Canada | 2009©2016 | ADN Informatique